Une douche chaude, une pelle et un brushing silvouplè !

… ou la suite du périple dans le Coromandel 🙂

Alors, où en étions-nous ? Ah voui, fin du Northland, passage rapide à Auckland, et on the road again (… on en n’a pas fini avec la « road » d’ailleurs 🙂 !)

Après une nuit agitée par vents et marées (… si si, je vous assure, parfois, une forte pluie ressemble à s’y méprendre à une marée !) à Miranda, sur un bord de route, on se dirige vers le parc du Coromandel. La pluie (ou le déluge, ou la tempête, ou … tout autre synonyme selon votre inspiration !) nous accompagne évidemment tout le long de la route ! Arrivés en plein après-midi, pas d’autre choix que de booker un camp pour la nuit vu qu’on veut se faire une rando de 6-8h : celles des Pinnacles ! Et on ne nous y reprendra pas, finies les entorses à notre règle d’or de ne rien dépenser pour les nuits ! On se débourse 10$ chacun pour un emplacement et … des toilettes sèches qui puent, c’est tout ! Alors, OK, on participe à l’entretien du parc toussa toussa (keuf keuf), mais quand on voit l’état de la route + les toilettes-à-odeur-fortement-désagréable-intégrée + le bidon à produit désinfectant pour chaussures de marche-trainant-dans-les-méchantes-bactéries-pas-bonnes-pour-les-kauris, on est un peu sceptiques (au passage : SAUVONS LES KAURIS !!) ! Bref, petite parenthèse de « révolte » effectuée, aprèm pluvieuse donc nous, on se pose dans notre petite maison tranquillement (et ça fait du bien de se poser, croyez-moi 😉 !) pour affronter dignement le lendemain les non moins fameuses : Pinnacleeeeees ! 6h12 de marche montagneuse sous une pluie fine la majorité du temps ! Mais alors quelle marche !!! On monte monte monte (759 m), on traverse des ponts suspendus, on entend le vent ricocher sur les falaises, on active le mode escalade pour arriver aux Pinnacles même … le tout avec une vue qui mérite largement l’ascension ! Après cette journée, rien de tel qu’un thé-café pour se requinquer !

CoromandelPark-Oct-05

Le sommet des Pinnacles : on y était (oui oui on est bien montés sur le rocher au milieu de la photo 🙂 )

CoromandelPark-Oct-05

Vue d’en haut

CoromandelPark-Oct-05

Vue d’en haut … aussi 😉

Tuture en marche : nuit suivante à Te Puru, en face de la mer. Au petit matin, en plein petit dèj, une dame nous proposera le café, comme ça ! (on ne vous avait pas dit que les néo-zélandais étaient d’une gentillesse incroyable ?!) On remonte dans notre bolide avec premier arrêt du matin au camping de Tapu : douche chauuuuuude xD ! Une 1ère ! Non pas pour la douche, mais pour le chaud hein, j’vous vois venir : ben foui, ici, on se lave au lavabo miniature, à  l’eau froide, au gant et au savon ou alors avec un peu de chance, on dégotte une douche extérieure froide (pas de lingettes chez nous : pas écolo ni bon pour la peau 😉 !) ! C’est 50 cts (soit 30 cts d’Euros) par personne … sauf que je trouve 50 cts en chemin donc, ça nous fera une douche gratis ! Bref, du bonheur 🙂 !

TePuru-Oct-06

Notre « palace » pour la nuit, avec toilettes s’il vous plait !

C’est pas le tout d’être propre, mais nous avons des moules fumées qui nous attendent pour le midi ! Arrêt à Coromandel ville pour les déguster ! Et zouh, on file vers Whitianga … où on se prend un vent de folie en plein nez ! Brushing gratuit garanti dans une ville mignonnette (non, pas de photo de mon brushing, c’est perso :P)! Attention PUB : on conseille le Café Nina pour ceux qui passeront dans le coin, c’est un bien joli petit café, où on est accueilli avec le sourire et invité à rester posé même en pointant le bout de son nez 10 minutes avant la fermeture !

CoromandelTown-Oct-06

Ze BIG moules !

Whitianga-Oct-06

Le ravissant petit port de Whitianga, sans (trop de) vent à ce moment !

Whitianga-Oct-06

Allez-y qu’on vous dit !!!

Ensuite, va pour Cathedral Cove, une jolie crique avec une formation géologique tout aussi jolie ^^ ! Lieu hautement touristique, mais par chance, on esquive la masse en arrivant en fin de journée !

CathedralCove-Oct-06

De préférence à visiter à marée basse

CathedralCove-Oct-06

On vous aura prévenu !

Le lendemain : c’est Hot Water Beach après s’être fait réveillés par un Ranger parce qu’on n’a pas le droit de camper dans ce coin là ! Ahem, sorry sorry (ouf, pas d’amendes pour cette fois, mais qu’il ne nous recroise pas, sinon on n’y réchappera pas !). On profite de ce réveil -presque- en douceur pour admirer le lever de soleil sur la plage (youhouuuu, 1er jour sans pluie !!) puis on s’en va gaiement louer notre pelle. C’est parti pour creuser notre trou sur la plage (à marée basse of course) et bénéficier des sources chaudes provenant du volcan d’en dessous ! On fait trempette, on fait risette et nous revoilà en route vers Puketui, la vallée de l’or. On s’y pose la nuit et -c’est qu’on y prend goût à être entourés d’arbres- on y fait une bonne marche sur les traces des mineurs : on est en pleine forêt sans personne, on passe dans un tunnel de 500m, on est content ^^ ! (« il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, lala lala lala lala … »)

HotWaterBeach-Oct-07

Les trous de plage !

PuketuiValley-Oct-08

C’est d’époque (… ou presque 🙂 )

PuketuiValley-Oct-08

Tunneeeeeeeeeel !!! 😀

Notre descente continue, on va jusqu’à Waihi. On s’y balade, on nous y offre une bible remasterisée, on observe les va-et-viens des camions d’une immeeennnnse mine ainsi que les différents magasins faisant leur business autour de l’or. Parce que voui, cette ville (et ce coin de région plus globalement) est une ville minière, construite sur ce filon ! Après cette pause historique, direction Tauranga pour quelques courses et du dodotage près d’un genre de centre équestre bien tranquille au final ^^ !

Avant de passer dans une autre région, on fait un arrêt à Te Puke (à prononcer Té Pouki silvouplè !), pour du free wifi et prise de courant GRATUITS dans la bibliothèque ! On y rencontre des backpakers qui attendent l’ouverture de la saison de la cueillette des kiwis ! En même temps, ce n’est pas la capitale du Kiwi pour rien 😉 ! Au passage : ne vous arrêtez pas à Kiwi360 … à part pour une bonne tranche de rire xD ! On y a fait un arrêt : c’est un peu le Disneyland du Kiwi avec un petit train (en forme de kiwi les wagonnets silvouplè !) pour visiter un grand jardin dans lequel il y a un espèce de parc d’attraction avec tobbogan&co ! M’enfin, on repart avec des photos rigolotes (et des oranges qu’on aura ramassées dans le fameux jardin … pourtant interdit au public à pieds 😉 !)! Mis à part ça, on a poussé la tuture jusqu’à Maketu, petit village en bord de mer bien paisible où on y déguste les bien connues Maketu Pies : à la moule pour moi et à l’agneau pour Matt ! Et ben, on ne dirait pas comme ça, mais ça se mange plutôt bien 😉 !

TePuke-Oct-09

La kiwi-mobile, mais où est donc kiwi-man ?

Maketu-Oct-09

Les mondialement connues ET reconnues Maketu Pies !

Le soir, petite aire « d’autoroute » en bord de plage : Kohioawa Beach. On y est rejoint par un van à l’ancienne et un camping-car, ainsi qu’une petite famille néo-zélandaise qui vient y faire son barbecue du soir 🙂 !

La journée suivante est surtout faite de route pour rejoindre Rotorua … avec un arrêt à Whakatane où on se balade tranquillement. On y découvre les Marae, maison de rassemblement pour les maoris, un lieu de culte. On se pose un peu à la biblio en étant accompagnés par des chants maoris, petit événement organisé par une asso au profit des personnes en situation de handicap 🙂 !

Whakatane-Oct-10

Pas de blague ! On vous a à l’oeil au marae !

Et c’est là que nous nous retrouvons coincés entre 2 lacs … suite au prochain épisode 🙂

N.B. : en ce début octobre (non non, on n’est pas trop en retard sur le racontage de nos aventures !), il faut s’imaginer les rayons pleins de décos-bonbons-costumes d’Halloween côtoyant ceux de Noël se remplissant de chocolats, guirlandes et bonnets de Père-Noël ! Et voui, ça commence tôt ici la préparation à Noël ^^ !

N.B. : bibliothèque = bon plan pour de l’accès au net gratuit et du rechargement de batteries (téléphone, ordo, appareil photo et autres bidules électroniques !) … ‘fin en général, parce que dans certaines, y’a pas le wifi, et dans d’autres, tu payes ton courant électrique (on y reviendra 😉 !)

Publicités

6 réflexions sur “Une douche chaude, une pelle et un brushing silvouplè !

    • Pour l’instant encore en NZ 😀 ! Nous avons encore beaucoup d’histoires à partager sur ce voyage et nul doute que l’avenir nous réservera également de belles surprises à venir !

      Nous avons créé les pages Facebook et G+ pour faciliter le partage en toutes circonstances donc n’hésitez pas à vous y abonner ! (je sais que c’est déjà fait pour toi Yoyo 😉 )

      J'aime

    • Je dirais que globalement c’est toute l’année qui est pluvieuse ici 🙂

      Quelques belles éclaircies et un soleil de plomb nous font parfois oublier (temporairement) que la NZ est dans les 40ème rugissant !

      J'aime

  1. didier dit :

    Ha oui , c’est un reportage qui nous en dit long après tous ces jours sans news , ça mérite sans aucun doute une note 20/20 (les moules fumées c’est top !!!) On adore vous lire et visiter vos photos
    Bonne route ,,,,bisousss à vous deux….

    Aimé par 1 personne

Vous aimez ? Laissez-nous un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s