Le Golden Rock, une curiosité en équilibre

Sur le chemin vers notre dernière étape au Myanmar, depuis Inle Lake, nous ferons une pause à la ville de Kyaiktiyo, dans le sud-est du pays. Notre objectif : nous rendre sur un des lieux de pèlerinage bouddhiste les plus inattendus, un rocher recouvert d’or perché en équilibre au sommet d’une montagne, le Golden Rock.

Ca vous parait insensé ? Nous aussi 🙂

Mais avant de parler du rocher (et vous commencez sans doute à y être habitué), il faut parler évidemment du trajet pour s’y rendre. Le Golden Rock n’est pas à Kyaiktiyo directement, mais au sommet d’une montagne derrière un petit village à quelques kilomètres de la ville pré-citée.

Il faut donc emprunter un premier véhicule, un vieux camion aménagé avec des bancs en bois, pour se rendre à Kinpun, au pied des montagnes. Parvenus dans cette petite bourgade, c’est dans un large hangar que l’on découvre l’intriguant second véhicule qui va nous conduire à ce fameux lieu de pèlerinage: un puissant camion totalement découvert, équipé d’une dizaine de bancs parallèles pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes sur chaque rangée.

Myanmar - Bago-Kyaikto - 040

Avec rampes d’accès, la classe !

C’est donc collés-serrés que nous allons gravir les 16km d’une route de montagne particulièrement abrupte. Un vrai moment de rollercoaster 😀 où chacun s’accroche à ce qu’il peut dans le camion.

Au bout de 30 minutes, on parvient au sommet de la montagne. Un sentier long de quelques centaines de mètres nous sépare encore du rocher, aux bords duquel se trouvent de nombreuses petite boutiques vendant des colifichets et des bibelots destinés aux offrandes.

Vue sur les collines et montagnes alentours

Vue sur les collines et montagnes alentours, à l’horizon il pleut beaucoup !

Près du rocher, on découvre des offrandes originales : de nombreuses cloches sur lesquelles les pèlerins ont écrit des noms, des mantras, des remerciements.

Les pèlerins, et particulièrement les jeunes, sont assez intrigués par notre présence. On nous demandera plusieurs fois de poser avec eux pour des photos. On en prendra aussi quelques unes d’eux.

Myanmar - Bago-Kyaikto - 041

Comme dans les temples, chaussures à laisser à la consigne, où la photo a été prise

Puis finalement on parviendra au rocher lui-même. Comme promis, il est posé à flanc de roche, donnant cette impression de déséquilibre.

Myanmar - Bago-Kyaikto - 050

Les abords immédiats du rocher sont aménagés pareillement aux temples que l’on a pu arpenter dans le pays : des statues drapées de tissu orange et des figures colorées à l’image des scènes de la vie de Bouddha. On s’y baladera rapidement, avant de prendre l’un des derniers camions du retour, aussi chargé qu’à l’aller.

Laissant le Golden Rock derrière nous, on prendra la direction de Hpa-An, notre dernier lieu de villégiature au Myanmar, objet de notre prochain article.

A bientôt 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Le Golden Rock, une curiosité en équilibre

Vous aimez ? Laissez-nous un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s